Les insultes made in Portugal

Publié le par Henrique

Il n’y a pas de langue sans insulte. Et les premiers mots d’une langue qu’on apprend sont le plus généralement… des insultes. Alors attention ! Ce qui suit manque cruellement de politesse.

 

L’une des exclamations qui caractérisent le plus le lusitanien est : caralho ! qu’on pourrait traduire par putain ! En mot ou en phrase : Vai pró caralho (en gros, va te faire foutre). Mais ce terme peut être également une interpellation qui se rapprocherait du français : enfoiré, et utilisé à tout bout de champ. Poursuivons. Autre lexique d’une langue bien fournie…

 

Mots simples :

 

Porra ! (pour merde !), Chiça ! (toujours pour merde ! ou zut ! ou encore mince), Sacana (qui se rapprocherait de salaud), Cabrão pour les hommes, Cabra pour les femmes (entre connard et salaud, je vous laisse le soin de traduire le féminin en français, insulte qui penche plus sur la première traduction que la seconde par ailleurs).

Je sais que des lois sont passées pour sanctionner les insultes à caractère homophobe mais ça existe, du coup, on ne peut passer outre : Paneleiro (pour pédé).

 

Les « va » « va » :

 

Un must ! le Vai te foder (va te faire foutre / b*iser / n*quer), Vai-te lixar (pour : va te faire voir) ou bien encore le Vai p’ra puta que te pariu ! (en sommes, va voir ta putain de mère !) ou tout simplement et en plus court : Vai p’ra puta (on sait tous de qui on cause…). Sinon, il y aussi le très imagé : Vai à fava (pour fous le camp dont la vraie traduction française au premier sens serait : va voir les fèves, c’est folklo’).

 

Les « tu es » :

 

És uma merde (t’es une merde, un vaurien), És uma besta (tu es stupide, qui n’a rien dans la tête).

 

Les « fils de… » :

 

Filho(a) da mãe (salaud, salope) et l’incontournable Filho(a) da puta ! dont je vous laisserai trouver la traduction.

 

Bonus :

 

Burro do caralho (bite d'âne pour dire imbécile, merci à Sandro Agus5)

Palhaço (clown, merci à Pedro)

 

Conjuguer au présent de l'indicatif le verbe Foder (b*iser / n*quer)

 

eu fodo

tu fodes

ele fode

nós fodemos

vós fodeis

eles fodem

Commenter cet article

Fábio Renard 23/06/2016 17:22

Olá je ne parle pas trop le portugais de Portugal plutôt le brésilien. (un portugais heureusement bien amélioré) bref vous avez oublié le: vai tomar no cu si on pouvait le traduire mot par mot ce serait: va prendre dans ton cul ou dans un français français à la racaille ce serait "va te faire enculer" par contre les mots chiça e cabrão j'avais aucune idée car j'ai jamais entendu parler de ça au Brésil. Peut-être parce que le portugais de Portugal est tellement proche de l'Espagne qu'ils ont importé quelques mots. Cabrón c'est un insulte en espagnol. Mais pas au Brésil. On a d'autres animaux pour ça comme vache, âne, jument, piranha (ça c'est fort c'est comme pute en français. Piranha "bouffe" toute la chair) veado ou bicha (cerf ou biche) à la place de pédé mais paneleiro ça veut rien dire au Brésil. Déjà qu'au Portugal, le mot bicha c'est: "faire la queue" et encore les portugais disent: Je peux me mettre dans cette queue ? Les brésiliens l'auraient traduit comme une invitation sodo homosexuel

Bruno 13/09/2015 03:00

Y a aussi Otario qui peut se traduire par abruti, bouffon. cette insulte est assez courante pour se foutre de quelqu un

MM 09/08/2015 05:17

Vous savez ça veut dire quoi bourdou caraï svp

Henrique 09/08/2015 19:17

Ce n'est pas "bourdou caraï" mais "Burro do caralho". Pour la signification, voir dans bonus.

Seashawna 03/07/2015 16:38

ça veut dire quoi Bourdou Carai ?

miguelito 26/05/2015 13:25

carai

Seashawna 03/07/2015 16:39

ça veut dire quoi ?